Vous êtes ici : Accueil / Métiers / Technicien d'essai

Technicien d'essai

Gérer

Les produits mis sur le marché sont-ils conformes à la performance voulue, aux normes qualité et sécurité ? C’est au technicien d’essai de le dire. Il/elle conçoit et réalise des essais en condition extrême avant la mise sur le marché.

A partir d’un plan d’essais ou d’un cahier des charges élaboré par les ingénieurs, le technicien effectue toute sortes de mesures, quelles soient statiques, thermiques, de résistance… Chaque test est réalisé grâce à des outils informatiques ou électroniques très perfectionnés.

Des compétences techniques multiples

Chargé d’exploiter les résultats des opérations de simulations, le technicien d’essai est un spécialiste des mises au point. Le relevé des paramètres et l’enregistrement des mesures permettent d’obtenir une première évaluation. La moindre anomalie doit être détectée.

Un intermédiaire consciencieux

Le technicien d’essai rédige ensuite un compte-rendu pour le communiquer aux différents fournisseurs internes et externes. Si les premiers essais ne sont pas satisfaisants, il lui faudra apporter certaines corrections et recommencer les tests. A ce moment là, la production à grande échelle peut débuter.

Compétences nécessaires

  • Rigueur et minutie
  • Goût du travail en équipe
  • Sens de l'analyse et de la synthèse
  • Aisance pour l'utilisation de nouvelles technologies
  • Autonomie et sens de l'initiative

Emploi / débouchés

Dans les domaines des industries mécaniques, vous êtes garant de la conformité des produits. Dans le domaine aéronautique, vous êtes spécialisé dans un type précis d’appareil et de matériel, en fonction de votre formation technique : électronique embarquée, mécanique, systèmes de navigation… Vous progressez en réalisant des essais de plus en plus complexes à mesure que vous gagnez en expérience.

Cursus / formations

3ème
Bac - Bac Pro
Bac +2
BTS CPRP
DUT GMP
Bac +3
Bac +4
Bac +5

La plupart des BTS et DUT industriels permettent d’exercer ce métier. Ils se préparent en deux ans après le bac, à temps plein ou en apprentissage, tels le DUT génie mécanique et productique, le BTS assistance technique d’ingénieur, le BTS Conception des Processus de Réalisation de Produits ou encore le BTS systèmes électroniques… le DUT mesures physiques, après un bac S. Il peut être utile de poursuivre par une licence professionnelle.

Sources

«les-industries-technologiques» - Studyrama - Guide de l’étudiant - ONISEP...