Vous êtes ici : Accueil / Métiers / Ingénieur de fabrication mécanique

Ingénieur de fabrication mécanique

Gérer

L’ingénieur de fabrication en mécanique industrielle conçoit, organise et contrôle la mise en œuvre de systèmes mécaniques, présents dans de nombreux secteurs : métallurgie, fonderie, énergie, machines-outils, automobile, armement, aéronautique…

Dans une entreprise industrielle, l’ingénieur de fabrication mécanique analyse et interprète les besoins en spécifications mécaniques transmis par le bureau d’études. Il constitue un dossier de fabrication qui précise la faisabilité de la demande, les délais et les coûts. En liaison avec le bureau d’études, il organise ensuite le travail en interne, ou bien préconise une sous-traitance. Si la commande s’effectue en interne, il en supervise la réalisation, le montage et définit les tests de fonctionnement, auxquels il participe.
C’est lui également qui rédige les rapports de contrôle et d’essais. Il gère les moyens techniques de l’atelier de fabrication et met en œuvre les mesures de sécurité, très importantes dans les secteurs industriels concernés.
Cet ingénieur a aussi la charge de piloter les opérations de maintenance et d’entretien du parc de machines, et d’exercer une veille technologique sur les outils, les matériaux et les techniques d’usinage.

Compétences nécessaires

  • Connaissances techniques
  • Respect des objectifs
  • Qualités managériales
  • Maîtrise de l’anglais technique
  • Aisance avec l’informatique

Emploi / débouchés

Les grands groupes, les PME et les PMI lui tendent les bras. La position d’ingénieur dans une entreprise n’est jamais figée : sa formation initiale et son expérience de gestion d’équipe lui permettent notamment d’évoluer vers des tâches de management ou d’ingénieur commercial dans son domaine de compétence.

Cursus / formations

3ème
Bac - Bac Pro
Bac +2
Bac +3
Bac +4
Bac +5

Diplôme délivré par des écoles d’ingénieurs orientées vers un secteur industriel ou autre (ENSAM, INSA...) qui recrutent l’immense majorité de leurs étudiants à bac + 2 après une classe prépa. Certaines écoles ménagent des possibilités d’entrées parallèles à des étudiants titulaires de diplômes universitaires ou technologiques compatibles (BTS, DUT, licences, masters pro ou de recherche).

Sources

«les-industries-technologiques» - Studyrama - Guide de l’étudiant - ONISEP...