Vous êtes ici : Accueil / La Formation continue

La Formation continue

Actualisation en relation avec les nouvelles dispositions gouvernementales

Tout salarié peut bénéficier de la formation professionnelle continue. Elle a pour objet de favoriser l'insertion ou la réinsertion professionnelle des travailleurs, de permettre leur maintien dans l'emploi, de favoriser le développement de leurs compétences et l'accès aux différents niveaux de la qualification professionnelle, de contribuer au développement économique et culturel, à la sécurisation des parcours professionnels et à leur promotion sociale.

Dispositifs d'accès à la formation professionnelle

Compte personnel de formation (CPF)

Le compte personnel de formation (CPF), alimenté en heures, est utilisable par tout salarié, tout au long de sa vie active, pour suivre une formation qualifiante. Le CPF a remplacé le droit individuel à la formation (Dif) mais les salariés ne perdent pas les heures acquises au titre du Dif et pourront les mobiliser jusqu'au 31 décembre 2020.

Le CPF est un compte qui recense :

  • Les heures de formation acquises par le salarié tout au long de sa vie active et jusqu'à son départ à la retraite, Le CPF est alimenté automatiquement à la fin de chaque année proportionnellement au temps de travail réalisé au cours de l'année par le salarié dans la limite d'un plafond. Des abondements, c'est-à-dire des ajouts d'heures, sont toutefois possibles au-delà de ce plafond.
  • Et les formations dont peut bénéficier personnellement le salarié. Il s'agit de formations qualifiantes permettant d'acquérir une qualification (un diplôme, une certification, un certificat de qualification professionnelle - CQP, un titre professionnel, une habilitation), ou d'acquérir les connaissances de bases, ou d'être accompagné pour la validation des acquis de l'expérience (VAE). D'autres formations répertoriées sur une liste définie par les partenaires sociaux sont également éligibles. Pour avoir accès à ces informations personnalisées (heures, formations éligibles), il convient de se connecter au site internet dédié au CPF et d'ouvrir un compte en étant muni de son numéro de sécurité sociale :

Informations complémentaires:

Compte personnel d'activité (CPA)

9 août 2016 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)
La loi n°2016-1088 du 8 août 2016 (couramment appelée "Loi Travail") crée le compte personnel d'activité (CPA), qui regroupe les droits issus du compte personnel de formation (CPF), du compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P) et d'un nouveau dispositif : le compte engagement citoyen (CEC).
Le CPA permettra d'utiliser les droits acquis sur ces différents comptes afin de sécuriser le parcours professionnel du salarié.
Le dispositif entrera en vigueur le 1er janvier 2017.

Conseil en évolution professionnelle (CEP)

Le conseil en évolution professionnelle (CEP) est un dispositif d'accompagnement gratuit et personnalisé proposé à toute personne souhaitant faire le point sur sa situation professionnelle et, s'il y a lieu, établir un projet d'évolution professionnelle (reconversion, reprise ou création d'activité...). Il est assuré par des conseillers de certains organismes

Le CEP assure les prestations suivantes :

  • un entretien individuel pour analyser sa situation professionnelle,
  • un conseil visant à définir son projet professionnel,
  • et un accompagnement dans la mise en œuvre de ce projet.

À l'issue de l'entretien, un document de synthèse est remis au bénéficiaire récapitulant son projet d'évolution professionnelle et la stratégie envisagée pour sa mise en œuvre (par exemple, une formation éligible au CPF ).

Le conseil en évolution professionnelle est accessible à tout actif :

  • personne en recherche d'emploi
  • salarié du secteur privé
  • travailleur indépendant
  • artisan
  • profession libérale
  • auto-entrepreneur
  • salarié du secteur public

Formations prévues par l'entreprise

Plan de formation de l'entreprise

L'employeur doit assurer l'adaptation de ses salariés à leur poste de travail et veiller au maintien de leur capacité à occuper leur emploi, au regard notamment des évolutions technologiques. Pour cela, il doit leur proposer des formations prévues dans le cadre du plan de formation de l'entreprise.

L'employeur est libre de choisir les salariés qu'il souhaite faire bénéficier d'une formation. Un salarié peut également prendre l'initiative de demander à son employeur de suivre une formation prévue par le plan de formation.

Exemple de formation :

  • Validation des acquis de l'expérience (VAE)

    Toute personne ayant exercé une activité professionnelle peut, sous conditions, bénéficier de la validation des acquis de l'expérience (VAE). Son expérience lui permet d'obtenir une certification afin d'évoluer professionnellement.

  • Période de professionnalisation

    La période de professionnalisation vise à favoriser, par une formation en alternance, le maintien dans l'emploi des salariés les moins qualifiés.

    La période de professionnalisation s'adresse à tout salarié :

    • en contrat à durée indéterminée (CDI), y compris les salariés titulaires d'un contrat unique d'insertion (CUI),
    • en contrat à durée déterminée (CDD) dans une structure d'insertion par l'activité économique ou en CUI.

Congés de formation

Congé individuel de formation (Cif)

Le congé individuel de formation (Cif) est un congé qui permet au salarié de s'absenter de son poste afin de suivre une formation pour se qualifier, évoluer ou se reconvertir. Le Cif est ouvert sous conditions. Il est accordé sur demande à l'employeur. Le salarié est rémunéré pendant toute la durée de la formation.

Le salarié en CDD doit justifier d'une activité salariée d'au moins 2 ans, consécutifs ou non, au cours des 5 dernières années dont 4 mois, consécutifs ou non, sous CDD, au cours de la dernière année.

Le salarié en CDI doit justifier d'une activité salariée d'au moins 2 ans consécutifs ou non (3 ans s'il est salarié d'une entreprise artisanale de moins de 10 salariés), dont 1 an dans la même entreprise.

Formation des demandeurs d'emploi

Si vous êtes au chômage, vous pouvez bénéficier d'une formation afin d'acquérir des compétences complémentaires ou d'apprendre un nouveau métier. En complément des contrats de formation en alternance (contrats de professionnalisation ou d'apprentissage) et des dispositifs de formation relevant d'autres financeurs (les conseils régionaux notamment), Pôle emploi peut vous proposer :

  • une action de formation préalable au recrutement ou une préparation opérationnelle à l'emploi pour vous adapter à une offre d'emploi non pourvue;
  • une action de formation en organisme de formation, visant à répondre aux besoins de recrutement des entreprises sur un territoire ou par une branche professionnelle.

Ces formations sont mises à disposition par Pôle emploi dans chaque région.

Formations CAMPUS pour salariés et sans emploi

Formation "découverte"

pour  des dirigeants, ingénieurs, techniciens, commerciaux souhaitant connaître les techniques et caractéristiques de la fabrication additive, et savoir choisir le procédé adéquat

Formation "design"

pour  des techniciens et ingénieurs d’études souhaitant concevoir et modéliser pour passer de l’idée au prototype

Formation "développement"

pour des techniciens et ingénieurs souhaitant maîtriser les procédés de fabrication additive